Le SoluCalc® empêche l’incrustation du tartre dans les tuyauteries,
aussi bien en préventif qu’en curatif.

La solubilisation du calcaire par injection de CO2
est particulièrement intéressant dans les immeubles
grâce aux spécificités suivantes:

  • beaucoup moins de manipulation de produit (jusqu’à 300 kg de sel (chlorure de sodium) sont avantageusement remplacé par 10 kg de CO2 !
    • les bouteilles de 37 kg de CO2 vont traiter plus de 350 m³ d’eau, sans aucune manipulation
    • possibilité d‘accoupler plusieurs bouteilles, pour réduire encore les interventions
    • possibilité de vrac
  • aucun rejet d’eau
    • seule l’eau utilisée est achetée
    • pas de raccordement à l’égout
    • respecte la station dépuration
  • économie financière
    • l’installation se finance uniquement sur l’économie engendrée par l’arrêt de l’adoucisseur en place
    • le dosage se fait exclusivement en fonction de la quantité d’eau qui passe dans l’appareil
      • s’adapte à la variation d’utilisation dans le temps, sur un rapport de 1 / 1000
      • aucun traitement & aucune action lorsque personne ne consomme de l’eau
    • moins de
      • entretien
        • temps (le calcaire n’adhère plus aux parois)
        • produits (moitié de produit de lessive)
      • maintenance (aux systèmes de chauffe, qui ne s’entartrent plus)
    • le modèle s’adapte
      • à toutes les configurations
      • prends très peu de place
      • s’installe très facilement
    • en Belgique, possibilité d’inclure le SoluCalc et le CO2 dans une « Full omnium »
      • pas d’investissement à répartir
      • service omnium pour plus de tranquilité
      • la livraison de CO2 inclus l’échange de bouteille et le contrôle du bon réglage
      • nous contacter en précisant la quantité d’eau consommée par an
        pour nous permettre de vous offrir une offre adaptée à vos besoins
  • l’eau reste potable
    • pas de conduite spécifique pour l’eau froide consommée
    • respect total de la santé des utilisateurs
  • pas de contrat d’entretien impératif
    • n’ayant aucun réservoir, le système ne comporte aucun risque de contamination bactérienne
    • le seul contrôle du pH de l’eau permet de s’assurer du bon fonctionnement du SoluCalc
    • pas de risques en usage normal

La carbonatation de l’eau est particulièrement adaptée: