Solucalc

Comment régler votre SoluCalc de manière précise

régler SoluCalc

Vous êtes installateur SoluCalc et vous souhaitez proposer le meilleur service possible à vos clients ? Alors, cet article est fait pour vous ! Découvrez comment régler le SoluCalc de manière précise afin de dissoudre le calcaire dans les canalisations et de proposer à vos clients une solution efficace pour diminuer simplement leur facture d’énergie.

Adaptez la pression du SoluCalc en fonction du Th de l'eau

On le sait, le SoluCalc n’influe pas sur la dureté de l’eau et ne modifie donc pas le taux de Th dans celle-ci. Vous devez donc régler le SoluCalc avec pour objectif d’atteindre un certain taux de pH, qui lui sera adapté au taux invariable de Th dans l’eau.

Voici une courbe, appelée courbe de l’équilibre Calco carbonique, qui vous permet de visualiser le pH à atteindre en fonction du Th d’origine : 

comment régler votre solucalc

Comment lire cette courbe ?

Si le taux de Th de votre client est à 10°f, alors, votre pH cible se situe à 8. Un autre exemple : si le taux de Th est à 20°f, votre pH cible se trouve à 7,4. Finalement, si le Th est à 40°f, vous devez régler le SoluCalc pour atteindre un pH de 6,85

En atteignant le taux de pH idéal, ici représenté par les boules oranges, vous permettez à vos clients de bénéficier au maximum des propriétés offertes par le SoluCalc.

Quelles sont les étapes pour bien régler le SoluCalc ?

  1. Vous devez commencer par mesurer la dureté de l’eau chez votre client 
  2. Vous devez ajuster l’injection de CO2 pour atteindre le pH cible

Gardez en tête que votre objectif est d’atteindre le pH en boule orange sur le graphique

Modifications de la consommation de la bonbonne de CO2

Attention toutefois : au plus vous injectez de CO2 dans les canalisations, au plus la bonbonne va rapidement se vider. Vous devez donc prévenir en avance vos clients que la quantité d’eau traitée sera moins importante.

En moyenne, une bouteille de 10kg de CO2 permet de traiter 50 à 100m³ d’eau. En fonction des réglages de l’appareil et de la dureté de l’eau d’origine, le SoluCalc pourra traiter plus ou moins d’eau.

 

— Warren Lemmens , R&D SoluCalc

Découvrez aussi nos autres articles pour vous :

5/5 - (23 votes)